Assistantes Maternelles: votre FORUM professionnel
coucou Invité
Bienvenue sur le forum dit "bleu"

Toute l'équipe espère que tu trouveras sur ce forum ce que tu recherches .

Nous espérons que tu te plairas parmi nous et que tu lieras amitié avec certaines !

N'hésites pas à poster tes questions sur des mensualisations ou droit de travail, ici nous avons des expertes en ceci !

Tu verras notre forum est comme un village, nous partageons nos petits bonheurs comme nos petits soucis


bonne journée à vous toutes ...
Adèle l'administratrice .

Il n'y a pas de "bonne fessée" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il n'y a pas de "bonne fessée" !

Message  adele le Mer 14 Nov 2007 - 21:55

Il n'y a pas de "bonne fessée" !




Pourquoi les fessées, les gifles et même des coups apparemment anodins comme les tapes sur les mains d'un bébé sont-elles dangereuses ?

Elles lui enseignent la violence, par l'exemple qu'elles en donnent.

Elles détruisent la certitude sans faille d'être aimé dont le bébé a besoin.

Elles créent une angoisse : celle de l´attente de la prochaine rupture.

Elles sont porteuses d'un mensonge : elles prétendent être éducatives alors qu'en réalité elles servent aux parents à se débarrasser de leur colère et que, s'ils frappent, c'est parce qu'ils ont été frappés enfants.

Elles incitent à la colère et à un désir de vengeance qui restent refoulés et qui s'exprimeront plus tard.

Elles programment l'enfant à accepter des arguments illogiques ( je te fais mal pour ton bien) et les impriment dans son corps.

Elles détruisent la sensibilité et la compassion envers les autres et envers soi-même et limitent ainsi les capacités de connaissance.


Quelles leçons le bébé retient-il des fessées et d'autres coups?

Que l'enfant ne mérite pas le respect.

Que l'on peut apprendre le bien au moyen d'une punition (ce qui est faux, en réalité, les punitions n'apprennent l'enfant qu'à vouloir lui-même punir).

Qu'il ne faut pas sentir la souffrance, qu'il faut l'ignorer, ce qui est dangereux pour le système immunitaire.

Que la violence fait partie de l'amour (leçon qui incite à la perversion).

Que la négation des émotions est salutaire (mais c'est le corps qui paie le prix pour cette erreur, souvent beaucoup plus tard).

Qu'il ne faut pas se défendre avant l'âge adulte.

C'est le corps qui garde en mémoire toutes les traces nocives des supposées "bonnes fessées".

Comment se libère-t-on de la colère refoulée?

Dans l'enfance et l´ adolescence :

On se moque des plus faibles.

On frappe ses copains et copines.

On humilie les filles.

On agresse les enseignants.

On vit les émotions interdites devant la télé ou les jeux vidéo en s'identifiant aux héros violents. (Les enfants jamais battus s'intéressent moins aux films cruels et ne produiront pas de films atroces, une fois devenus adultes).

A l'âge adulte :
On perpétue soi-même la fessée, apparemment comme un moyen éducatif efficace, sans se rendre compte qu'en vérité on se venge de sa propre souffrance sur la prochaine génération.

On refuse (ou on n'est pas capable) de comprendre les relations entre la violence subie jadis et celle répétée activement aujourd'hui. On entretient ainsi l'ignorance de la société.

On s'engage dans les activités qui exigent de la violence.

On se laisse influencer facilement par les discours des politiciens qui désignent des boucs émissaires à la violence qu'on a emmagasinée et dont on peut se débarrasser enfin sans être puni: races " impures ", ethnies à " nettoyer ", minorités sociales méprises.

Parce qu'on a obéi à la violence enfant, on est prêt à obéir à n'importe quel autorité qui rappelle l'autorité des parents, comme les Allemands ont obéi à Hitler, les Russes à Staline, les Serbes à Milosevic.

Inversement, on peut prendre conscience du refoulement, essayer de comprendre comment la violence se transmet de parents à l'enfant et cesser de frapper les enfants quel que soit leur âge. On peut le faire (beaucoup y ont réussi) aussitôt qu'on a compris que les seules vraies raisons de donner des coups "éducatifs" se cachent dans l'histoire refoulée des parents.

© Alice Miller






Vous êtes ravies des infos de nos expertes sur vos
mensualisations, vous aimez nos posts de discussions …alors n’hésitez pas posez
vos valises sur le Forum Bleu …car sans votre participation, ce forum ne
pourrait exister ! Merci





avatar
adele
administratrice, fondatrice et créatrice du forum "bleu"
administratrice, fondatrice et créatrice du forum

Emploi/loisirs AM depuis 36 ans,

votre citation du moment votre citation du moment : Mon cri : raison, tolérance, humanité (Voltaire)


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée" !

Message  Anonymou le Jeu 15 Nov 2007 - 7:47

que rajouter de plus !!!
je suis toujours ulcéré que des parents puissent utiliser ce moyen de communication !!!

l'année dernière j'ai eu un enfant en garde ( sur 2 ans ) et ces parents avaient des problèmes de couples,( ce qui je pense expliquait son comportement difficile) et sa grand mère paternelle était une adepte des féssées : et le fils aussi ( le papa du petit )

d'ailleurs j'ai mis ma puer dans le coup pour m'aider,
et un jour la grand mere m'a dit " pourquoi ne lui donner vous pas une bonne féssée quand il le mérite ?" et là je lui est dit : lorsque deux adultes ne sont pas d'accord , ils discutent et se disent les choses, alors avec les enfants c'est pareil , nul besoin de féssées

mais malheureusement , ils n'ont pas compris mon message !!!

de part mes traces de l'enfance , il m'ai IMPOSSIBLE de mettre une féssée ou de lever la main ( sur mes enfants je ne l'ai jamais fait, alors sur ceux des autres....)

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée" !

Message  CHOULOUNA le Jeu 15 Nov 2007 - 9:45

Tout à fait d'accord avec tout ça !

Cependant je dois dire qu'il m'est déja arrivé de donner une féssée à mes filles et que je l'ai regrétté aussitôt aprés , me rendant compte qu'en fait c'était inutile , que c'est seulement ma colère qui se traduisait en geste rien de plus , rien de constructif pour l'enfant .

J'ai été élevée dans un quartier dit difficile , j'y ai grandi même si j'ai toujours fréquenté les écoles privées et catholiques (chez les soeurs niveaux gifles et féssées , elles sont au top !) Donc j'ai toujours cotoyé un milieu ou les rapports à l'enfant était ceux de dominant /dominés .

En ce qui concerne ma mère je ne peux lui en vouloir , elle a été abandonnée par sa propre mère en Tunisie à l'âge de 3 ans pour finalement être élevée dans un pensionnat catholique ( ou au passage de Djamila elle est devenue Elyane ) ou elle a subi les pires traitements et les pires offenses jusqu'à l'âge de 16 ans où elle s'est enfuit chez sa soeur .
Elle n'a jamais connu de rapports normaux adulte /enfant .

En ce qui me concerne ,il est trés difficile de sortir de ce mode de pensée où la gilfle , la féssée ou même l'humiliation sont de mise .Encore aujourd'hui à presque 28 ans ma mère me traite comme une enfant ,elle a toujours cette position de supèriorité , la sainte mère si j'ose dire !

Par contre j'ai pris réellement conscience que ce n'était absolument pas la meilleure solution . Je fais tout pour changer mon mode de pensée en ce qui concerne l'éducation de mes filles mais dans un tel contexte c'est pas toujours facile .

Pour les enfants que j'ai en accueil par contre c'est trés différent car j'ai une certaine distance que je n'ai pas avec mes enfants , je les aime bien sûr , mais j'ai des relations que je qualifie réellement de professionnelles .Je suis beaucoup dans le dialogue et l'explication , trés à l'écoute .
Avec mes filles ça va de mieux en mieux , lorsque je sens que je m'énerve je préfère prendre un moment de calme et revenir sur le sujet un peu plus tard .

Bref c'est trés dur aussi le "métier" de maman !
avatar
CHOULOUNA

Emploi/loisirs ASSISTANTE MATERNELLE AGREE


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée" !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum