Assistantes Maternelles: votre FORUM professionnel
coucou Invité
Bienvenue sur le forum dit "bleu"

Toute l'équipe espère que tu trouveras sur ce forum ce que tu recherches .

Nous espérons que tu te plairas parmi nous et que tu lieras amitié avec certaines !

N'hésites pas à poster tes questions sur des mensualisations ou droit de travail, ici nous avons des expertes en ceci !

Tu verras notre forum est comme un village, nous partageons nos petits bonheurs comme nos petits soucis


bonne journée à vous toutes ...
Adèle l'administratrice .

Nos goûts naissent avant nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos goûts naissent avant nous

Message  adele le Sam 10 Nov 2007 - 19:15

Nos goûts naissent avant nous


Votre cœur se soulève à l’odeur d’un poisson séché, véritable friandise pour le bébé Coréen... Et quand le palais de l’homme blanc s’enflamme sous la brûlure du piment, le petit africain s’en lèche les doigts avec délectation. C’est que la formation du goût n’attend pas le nombre des années. Dans le ventre de sa mère, déjà, le fœtus a les papilles aiguisées.

Futures mamans, ce que vous mangez conditionne le goût de votre bébé ! Intimement lié au goût, l’odorat parvient à maturité à 8 semaines de grossesse. Et dès le quatrième mois, bébé “ déglutit chaque jour trois à quatre litres de liquide amniotique parfumé (...) Il sursaute, cligne des paupières, explore et goûte quand sa mère chantonne. ” Or l’exposition aux saveurs dans le ventre de la mère va entraîner chez bébé des préférences à long terme. Chez l’animal, c’est le moyen qu’ont les petits mammifères pour apprendre quels aliments sont sans danger et peuvent être consommés. Pour le petit d’homme, baigner dans les essences de curry ou d’ail, c’est établir un premier contact avec les coutumes alimentaires de son environnement. Et s’imprégner, de manière forte et durable, de la culture à laquelle il appartient. Bien sûr, les préférences et aversions présentes à la naissance seront modifiées par les expériences alimentaires ultérieures. La grande malléabilité des apprentissages alimentaires permet d’ailleurs aux enfants de s’adapter à toutes les cuisines de toutes les régions du monde ! Cependant le degré de cette souplesse varie d’un enfant à l’autre : de 8 à 12 mois, la facilité avec laquelle il accepte les aliments nouveaux dépend de la variété des goûts et odeurs rencontrés lorsqu’il était lové dans le ventre de sa mère.
À lire :

- L’invention du fœtus, de Barbara Duden, éd. Descartes et Cie
- 9 mois à table, nourrir la maman et son bébé pendant 9 mois, 100 recettes pour votre grossesse, d’Anne Dufour et Laurence Wittner, éd. Leduc.






Vous êtes ravies des infos de nos expertes sur vos
mensualisations, vous aimez nos posts de discussions …alors n’hésitez pas posez
vos valises sur le Forum Bleu …car sans votre participation, ce forum ne
pourrait exister ! Merci





avatar
adele
administratrice, fondatrice et créatrice du forum "bleu"
administratrice, fondatrice et créatrice du forum

Emploi/loisirs AM depuis 36 ans,

votre citation du moment votre citation du moment : Mon cri : raison, tolérance, humanité (Voltaire)


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum